Trop is te Veel | Charte d’utilisation de la page Facebook
21628
page-template-default,page,page-id-21628,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.8.1,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive
 

Charte d’utilisation de la page Facebook

Print Friendly, PDF & Email

Charte d’Utilisation de la page Facebook du Groupe «Trop is te veel !» 

Les débats, échanges et autres interactions avec la page Facebook du Groupe «Trop is te veel !» sont ouverts à tous. Tous les membres sont invités à y participer, à condition de respecter certaines règles élémentaires de courtoisie et de ne pas contrevenir à la loi. Les échanges sur ces sites font l’objet d’une modération a posteriori. Nous souhaitons préserver un certain respect dans les échanges : si les critiques et expressions de désaccord divers ont toute leur place dans les débats, les invectives, prises à partie, accusations calomnieuses ou infamantes ne seront pas tolérées et immédiatement supprimées dès qu’elles seront identifiées / signalées. . Le rôle des modérateurs est de veiller à la qualité des débats en écartant les contributions qui, par leur caractère indigne, attentatoire aux personnes, destructeur ou hors sujet, nuisent
aux discussions.
Les modérateurs excluent également tout propos contraire aux lois en vigueur.
Cela inclut, de façon non exhaustive :
• Les attaques ou insinuations fondées sur les croyances ou leur absence, les origines
ethniques, le sexe ou l’orientation sexuelle, les opinions politiques ;
• Les insultes, harcèlements, affirmations graves non-prouvées ou notoirement
inexactes concernant les personnes ou les organisations ;
• Tout message obscène, pornographique ou relevant du harcèlement ;
• Tout message contraire aux droits d’auteur ou aux droits voisins, au droit applicable
aux bases de données, au droit à l’image et au respect de la vie privée, ou qui
enfreindrait toute autre disposition législative ou réglementaire en vigueur ;
• Toute attaque personnelle à l’égard de femmes et d’hommes politiques ;
• Les invectives ad hominem (propos agressifs, méprisants, péremptoires) ou, de façon
générale, tout propos attentatoires aux participants ;
• Toute utilisation de la page à des fins publicitaires ou commerciales ;
• La mention de coordonnées personnelles ou de lien hypertexte inappropriés;
• Les contenus de sites web accessibles uniquement par abonnement payant ;
• Certains excès de prolixité ou de fréquence d’intervention nuisant à la participation
équitable de tous ;
• Les contributions superflues ou redondantes sans apport particulier pour les
échanges ;
• Les informations obsolètes ou ayant déjà été pleinement débattues ;
• Tout message hors sujet. Les modérateurs doivent également préserver le caractère collectif des échanges : ils veillent notamment à ce que les critiques et expressions de désaccords soient argumentées et ne dérivent pas vers l’invective ou les prises à partie d´autres participants. Les participants sont également invités à respecter les conventions suivantes :
• Avant de poster un commentaire, vérifiez s’il correspond bien au sujet de discussion.
• Si vous répondez à un commentaire, indiquez le nom du contributeur auquel vous
répondez ou citez le texte original pour être sûr d’être bien compris.
• Citez vos références.
• N’utilisez pas une majorité de MAJUSCULES. Sur internet, cela équivaut à crier.
• Comme tous les espaces de discussion virtuels, vos propos publiés sont accessibles
à tous. Tenez-en compte.
• Respectez le débat, respectez votre lecteur : ne faites pas de copier/coller
d’argumentaires tout faits, c’est votre avis et votre avis seul qui doit s’exprimer.
• Vérifiez la source des informations que vous postez afin d’éviter la désinformation et
les rumeurs. Des sites internet humoristiques, tels www.legorafi.fr ou www.nordpresse.be publient quotidiennement ce type de contenu.
En cas de doute, certains sites spécialisés commewww.hoaxbuster.com vous aideront
à repérer les hoax (canulars du web).
• Prenez garde à ne pas perdre votre temps à engager le débat avec des trolls. Un
« troll » est un individu qui persiste à lancer des discussions sur des sujets qui fâchent
ou à semer la zizanie entre les participants.
Toutes les publications se feront donc sous la seule responsabilité de leur auteur, les
modérateurs et administrateurs du groupe déclinant expressément toute
responsabilité généralement quelconque en cas de non-respect de la présente charte,
des lois et des règlements.
Chaque membre du groupe et/ou participant à une discussion reconnaît avoir été
expressément averti que toute publication qui enfreindrait les lois et règlements
l’expose à des sanctions civiles et pénales.
Merci de votre compréhension.

Notre Tribune dans L’Echo du 3 juin 2017

Bruxelles, le 18 mai 2017

 

           Avis à la presse

 

Le groupe de discussion « Trop is te veel », créé sur Facebook il y a quelques mois seulement, compte plus de 28.000 membres qui ont comme point commun le souci de voir la gouvernance publique être plus efficace et plus transparente. Les fondateurs de « Trop is te veel » souhaitent communiquer au plus grand nombre les résultats de leur réflexions et les suggestions que leur inspirent l’actualité. Cette communication vers la presse et les réseaux sociaux sera fera par communiqués numérotés. Ces communiqués pourront à tout moment être consultés sur le site internet de « Trop is te veel »